Déclaration de travaux de piscine : Quels sont les documents à fournir ?

Déclaration de travaux de piscine : Quels sont les documents à fournir ?

Les déclarations de travaux de piscine sont souvent exigées à des fins d’assurance. La déclaration est un document que l’entrepreneur remplit pour déclarer ce qui a été fait au cours du projet, et ce qui doit être achevé avant qu’il puisse recevoir le paiement de son client. Elle fournit également des informations sur les matériaux utilisés, qu’il s’agisse du coût de la main-d’œuvre ou des matériaux. Dans cet article, nous allons voir comment créer une déclaration afin de l’avoir toujours sous la main en cas de besoin !

Qu’est-ce qu’une déclaration de travaux de piscine:

Une déclaration de travaux de piscine est un document que vous devez fournir aux autorités locales afin de déclarer que vous effectuez des travaux de piscine. Ce document doit comprendre des informations sur le type de travaux que vous effectuez, ainsi que l’emplacement et les dimensions de la piscine. Vous devrez également fournir les coordonnées de la personne responsable.

Documents à fournir pour la déclaration:

  • Preuve de propriété ou de location (titre de propriété, contrat de location …)
  • Dossier du projet de construction de la piscine : plans techniques, cahier des charges, devis, factures..
  • Déclaration de début de travaux
  • Certificat final de travaux et de conformité à la réglementation
  • Copie du permis de construire (si nécessaire)
  • Tous les autres documents requis par la réglementation en vigueur dans votre commune.

La déclaration de travaux de piscine est une démarche administrative obligatoire pour déclarer le début de la construction ou de l’installation d’une piscine. L’objectif est de s’assurer du respect des normes de sécurité et d’hygiène.

Le processus de déclaration de travaux de piscine: que faire ?

Lorsque vous souhaitez réaliser des travaux sur votre piscine, vous devez d’abord en faire la déclaration. Il s’agit d’une procédure obligatoire qui permet à l’administration de contrôler l’évolution des travaux et aussi, si nécessaire, d’intervenir. La déclaration de travaux de piscine doit être faite avant de commencer tout type de travaux sur la piscine : creuser, réparer..

Les documents à fournir sont : un plan des travaux à réaliser, l’adresse du bien, une preuve de propriété ou de contrat de location, la carte d’identité ou le passeport de la personne chargée des travaux. Pour plus d’informations et prise de rendez-vous, consultez ce site creationsconseilsmorana.com.

Une fois tous ces documents prêts, vous devez vous rendre dans votre mairie et demander le formulaire de déclaration. La mairie vérifiera que les documents sont en ordre et, après approbation, apposera son cachet sur le formulaire. Avec ce cachet en main, vous pouvez commencer à travailler sur votre piscine !

Quelles sont les sanctions si vous ne déclarez pas vos piscines ? :

Les sanctions pour non-déclaration de vos travaux de piscine peuvent varier en fonction de la situation. Vous pouvez être soumis à des amendes, ou vous pouvez être obligé de prendre des mesures correctives. Dans certains cas, vous pouvez même faire l’objet de poursuites pénales. Il est important de déclarer vos travaux de piscine afin d’éviter ces sanctions.

Trouvez le bon entrepreneur pour vos travaux de piscine :

Il est important de trouver le bon entrepreneur pour vos travaux de piscine. Faites vos recherches et demandez des références à vos amis ou aux membres de votre famille.

Vérifiez les licences et les assurances : Assurez-vous que l’entrepreneur que vous choisissez possède une licence et une assurance. Cela vous protégera en cas d’accident ou de dommages causés pendant le projet de rénovation de la piscine.

Obtenez un contrat écrit: Assurez-vous d’obtenir un contrat écrit de la part de votre entrepreneur en piscines. S’il refuse de vous en donner un, envisagez de trouver un autre entrepreneur qui vous fournira ce que l’on appelle un « protocole d’accord » ou quelque chose de similaire pour les travaux à effectuer dans le cadre de votre projet de rénovation de piscine.

Établissez un plan : Assurez-vous que vous et l’entrepreneur avez un plan pour ce qui doit être fait, quand cela doit se faire et combien cela coûtera.

Pensez à votre budget : Vous pouvez toujours ajuster vos plans plus tard si nécessaire. Le plus important à ce stade est que vous respectiez les paramètres de votre budget, de sorte que si un imprévu survient pendant la construction vous n’êtes pas complètement dépassé par les événements.

Une estimation des coûts de la piscine avant de commencer les travaux chez vous: nettoyage de la piscine, équipements de sécurité…

Pour qu’une déclaration de travaux de piscine soit valable, il est nécessaire de fournir :une estimation des coûts de la piscine avant de commencer les travaux à domicile : nettoyage de la piscine, équipement de sécurité, une liste complète des matériaux et services à utiliser: produits chimiques, pierres…

La signature de l’entrepreneur , une attestation d’assurance pour les accidents du travail et la responsabilité civile. Ce document permettra de s’assurer que les travaux de la piscine sont effectués conformément à la loi. Il est également important de garder à l’esprit que si vous faites appel à un entrepreneur professionnel, celui-ci doit fournir sa propre police d’assurance.

Conclusion :

Déclaration de travaux de piscine. Les documents suivants doivent être fournis afin de compléter la déclaration, qui servira ensuite de base pour s’assurer que les droits du droit du travail sont respectés par toutes les parties concernées. Il est important de noter que la déclaration doit être rédigée en français et qu’un traducteur assermenté peut être nécessaire si vous n’êtes pas à l’aise avec cette langue.

Travaux de toiture : les raisons de faire appel à un zingueur

Travaux de toiture : les raisons de faire appel à un zingueur

Avec les beaux jours qui arrivent, de nombreuses personnes décident de rénover leurs habitations. En effet, un grand nombre de luxembourgeois décident actuellement d’entretenir les menuiseries, de refaire l’isolation ou encore de refaire le toit. Les chantiers peuvent toutefois être difficiles à réaliser seul. En termes de rénovation de toiture, faire appel à un professionnel est devenu nécessaire. Pourquoi faire appel à un zingueur ?

Couvreur-zingueur : quelles sont ses compétences ?

Pour rétablir votre toit tout comme pour la construction, les compétences d’un couvreur-zingueur vous seront certainement nécessaires. Effectivement, ces artisans vont vous aider dans la réalisation de votre chantier dans les meilleures conditions grâce à leur expertise.

Le zingueur agit dans divers domaines d’actions et possède de nombreuses compétences. Ces artisans peuvent entreprendre la création ou l’élaboration de vos plans si vous souhaitez refaire votre toiture. Ils peuvent entre autres corriger différents problèmes de toiture et également de menuiserie. Les artisans zingueurs pourront grandement vous aider pour réaliser différents types de toits. Que ce soit pour un toit plat ou pentu, leur savoir-faire ne possède pas de limites en matière de toiture.

Jouir de leur expertise vous donnera aussi l’occasion de laisser place à votre créativité particulièrement dans tous les travaux qui concernent les tuiles : l’ardoise, la faîtière, la mécanique…

De plus, outre les travaux, ils peuvent fournir des conseils concernant les matériaux à utiliser, la façon de rénover au cas où vous désireriez le faire vous-même.

Sans oublier que vous pouvez également faire appel à leur service pour tout ce qui concerne les travaux d’entretien tel le nettoyage de gouttières, le débouchage de chenaux… Trouvez ici votre spécialiste en travaux de zinguerie.

Comment garantir que le chantier sera fini dans les temps ?

La ponctualité est l’un des sujets les plus sensibles et effectivement l’une des inquiétudes les plus évidentes pour tous ceux qui choisissent un artisan.  Un grand nombre de personnes ont en effet déjà eu la mauvaise expérience de voir des chantiers qui restent des années sans être terminés.

En faisant appel à un artisan, il est tout d’abord primordial  de prendre soin de discuter avec lui afin de disposer de garanties. Pour que vous vous rendiez compte de la fiabilité d’un artisan, il faut porter attention à certaines choses, notamment : le devis doit être clair et facile à comprendre sans ajouts de frais supplémentaires, les normes en vigueur doivent être respectées, il doit y avoir une assurance de fin du chantier dans les temps souhaités. Pour trouver un artisans n’hésitez pas à passer par Actimonde – Annuaire web gratuit

Ces garanties ne seront indubitablement pas les seules que vous pouvez avoir. Vous pouvez également faire des recherches sur le web, ou auprès d’un artisan ou encore connaître les avis des internautes ou des clients en ligne.

Choisir le bon expert en bâtiment pour une expertise neutre et juste

Choisir le bon expert en bâtiment pour une expertise neutre et juste

Si vous souhaitez constater les dégâts de votre construction ou évaluer la fiabilité de cette dernière, le recours à un expert en bâtiment est généralement recommandé. Il s’agit d’un professionnel qui aura pour rôle de porter un jugement sur le bâtiment en question. Cela, dans le but de déceler tout ce qui est convenablement fait et ce qui ne l’est pas. Mais pour bénéficier d’une expertise à la fois juste et neutre, il vous faudra choisir le meilleur prestataire.

Dans quels cas recourir au service d’un expert en bâtiment ?

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier ou si vous souhaitez le devenir, sachez que vous pouvez tout à fait recourir à une expertise de bâtiment. Cela, dans le cas où il y aurait des fissures sur les murs de l’habitat, sur la façade, sur le sol ou sur les plafonds.  Vous pouvez aussi faire appel à un expert bâtiment  lorsque vous avez un problème d’humidité. Il peut notamment s’agir de salpêtres, de traces noires sur les murs ou de moisissures. Engager un tel professionnel est aussi utile lorsque vous venez de réaliser des travaux et que ces derniers ont été mal exécutés.

Une expertise de bâtiment a alors plusieurs objectifs, dont le premier est de vous permettre de disposer d’une aide à la décision. Elle vous permet aussi de comprendre la véritable cause du problème et d’en évaluer les risques ainsi que la perniciosité. Sans oublier qu’elle vous permet de dégager l’éventuelle responsabilité d’un constructeur. Il est à noter que pour démontrer cela, il faudra se baser sur le rapport d’expertise.

Tenir compte de sa compétence et de son indépendance

Face aux différents cas susmentionnés, le choix d’un bon expert bâtiment est alors crucial. Il convient de trouver le meilleur professionnel possible en tenant compte de quelques critères. Le bon choix en matière d’expertise de bâtiment repose généralement sur deux éléments importants : la compétence et l’indépendance.

Concernant la compétence, vous devez trouver un expert qui connait parfaitement les dispositions constructives des maisons où vous vous situez. Un prestataire qui dispose d’une excellente compréhension et d’une analyse adéquate des non-conformités techniques, mais aussi des désordres courants. En ce qui est de l’indépendance, vous aurez à sélectionner un expert qui n’a pas le pouvoir de décision dans une affaire à laquelle il est personnellement mêlé. Un professionnel, qui une fois aura réalisé son diagnostic, n’effectuera pas les travaux.

Les autres critères de choix à considérer

Pour être sûr de faire le bon choix, tenez également compte de la spécialisation de l’expert bâtiment. Le principe est simple : si vous avez des fissures ou un problème d’humidité, choisissez un professionnel compétent dans chaque domaine, et non n’importe lequel. Il est aussi mieux de privilégier un prestataire qui compte plusieurs années d’expérience à son actif. Cela vous évitera toute déception. Sans oublier d’évaluer sa notoriété en consultant les avis de ses anciens clients en ligne.

Par ailleurs, si le prestataire manifeste de la mauvaise volonté pour vous montrer son assurance responsabilité civile et professionnelle, c’est peut-être parce qu’il n’est pas habilité à exercer cette profession. Portez-y donc une attention particulière, en plus du rapport d’expertise. Ce dernier est en fait le document qui vous permettra de vous défendre convenablement dans le cadre d’un recours. Dernier critère à considérer : le prix. Privilégiez un expert qui se montre bien clair, dès le début, dans sa lettre de mission. Optez pour une expertise forfaitaire, plutôt qu’un prestataire dont les honoraires sont variables.

Pourquoi faire appel à un architecte pour ses travaux

Pourquoi faire appel à un architecte pour ses travaux

Rénovation, construction, extension… Si vous envisagez ce type de travaux chez vous, un architecte peut se révéler être un allié précieux. Quels que soient les travaux à entreprendre, l’architecte vous aidera à en tirer le meilleur parti, tout en s’assurant de leur faisabilité. Il concevra avec vous un projet sur-mesure et vous accompagnera à chaque étape de sa réalisation, jusqu’à sa livraison.

Faire appel à un architecte : quels avantages ?

Qu’il soit obligatoire ou non pour votre projet, le recours à un architecte peut fortement contribuer à la réussite de celui-ci. En effet, l’architecte vous accompagne à chaque étape de votre projet grâce à ses compétences techniques, sa sensibilité esthétique, ainsi que sa maîtrise des aspects légaux. De facto, faire appel à un architecte peut vous apporter de nombreux avantages :

  • Concevoir un projet personnalisé tout en vous permettant de le visualiser : passer par un architecte pour réaliser votre idée est la garantie d’obtenir un projet qui vous ressemble et sa représentation graphique (croquis et plans), en prenant en compte vos besoins, vos goûts, et votre budget.
  • S’assurer de la faisabilité de votre projet : l’architecte va s’assurer que votre projet est réalisable, en tenant compte des contraintes techniques, légales, et du budget fixé.
  • Vous aider dans les choix techniques et esthétiques : un architecte peut vous donner de précieux conseils, dans des domaines aussi variés que le style architectural de la maison, le choix des matériaux et leur association, l’agencement des pièces, les équipements…
  • Vous faire gagner du temps : lorsqu’il est engagé en tant que maître d’œuvre, l’architecte coordonne l’ensemble des corps de métiers, s’assure du bon déroulement des travaux, repère les éventuelles malfaçons, et veille au respect des délais fixés. De plus, l’architecte peut vous accompagner dans les démarches administratives liées au projet : permis de construire, déclaration préalable de travaux, permis de démolition, etc.
  • Vous faire réaliser des économies : si le recours à un architecte engendre des frais supplémentaires, ceux-ci peuvent être rapidement amortis. En effet, l’architecte va chercher à concevoir un bâtiment respectueux de son environnement et économe en énergie, grâce à des matériaux et techniques de construction adaptés au milieu dans lequel il se situe. De même, il sera en mesure de négocier le tarif des prestataires et des matériaux utilisés et vous aider à trouver des artisans de confiance.

Comment choisir son architecte ?

Maintenant que vous comprenez mieux l’intérêt de faire appel à un architecte, vous vous demandez sûrement quels critères prendre en compte pour bien le choisir. Voici quelques conseils pour bien choisir son architecte :

  • Le style de l’architecte : avant de faire votre choix, il est essentiel de jeter un œil aux projets que l’architecte a réalisés précédemment. En consultant son portfolio, vous aurez un aperçu de son style d’architecture (contemporain, traditionnel…), des types de projets sur lesquels il a travaillé (maisons individuelles, immeubles, bâtiments publics, etc.)… Ensuite, un entretien de vive voix vous permettra de comprendre l’état d’esprit et la façon de travailler de l’architecte. Vous saurez rapidement si vous êtes en phase avec lui.
  • Respect des budgets et délais : vérifiez auprès de lui si les projets qu’il a réalisés ont bien été exécutés dans le temps imparti et au tarif fixé au départ.
  • Disposer d’un architecte proche de votre chantier : pour que ce dernier puisse se rendre facilement et régulièrement sur votre chantier, assurez-vous de choisir un architecte dont le cabinet se situe dans un périmètre raisonnable. Il sera alors plus à même de veiller au bon déroulement des travaux et au respect des délais fixés.
  • Un architecte inscrit à l’Ordre des Architectes et assuré : tout architecte a l’obligation de s’inscrire au Tableau de l’Ordre des Architectes, notamment pour pouvoir exercer sa profession en tant que maître d’œuvre, et doit pouvoir justifier de la souscription d’une assurance décennale et d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Dans quel cas est-ce obligatoire ?

En France, le recours à un architecte est obligatoire :

  • Dans le cas d’une demande de permis de construire (sauf dérogations prévues par l’article 4 de la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture*), qu’il s’agisse de la construction d’une maison, de la transformation ou de l’agrandissement d’un bâtiment, d’un local professionnel ou commercial.
  • Si la surface de plancher de la construction excède 150 m², ou si une extension a pour effet de porter l’ensemble après travaux au-delà de 150 m² (article 82 de la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine**).

Zoom sur le gros œuvre d’un bâtiment

Zoom sur le gros œuvre d’un bâtiment

Tout édifice qu’on bâtit possède un gros œuvre et un second œuvre. La construction se termine toujours par les finitions. Il est à noter que le second œuvre englobe tous les éléments qui s’appuient sur le gros-œuvre. Il est temps d’apporter au maître d’ouvrage un éclaircissement à ces termes et expressions que les professionnels du bâtiment utilisent souvent, mais qu’on comprend à peine la signification.

Gros-œuvre : structure garante de la robustesse d’une construction

Le gros œuvre d’une construction est comme le squelette d’un être vivant. C’est lui qui lui permet de se dresser, de se tenir stable et de résister aux sollicitations extérieures. Il comporte en grande partie l’ossature qui peut être métallique ou en béton armé pour les grands ouvrages. Les petites et moyennes constructions peuvent se doter d’une ossature en bois.

Le gros-œuvre est donc constitué de nombreux éléments de construction fabriqués à l’aide de matériaux bien choisis. On assemble ces éléments pour faire un tout. Ce tout correspond à la structure capable de supporter toutes les charges et les efforts qu’elle pourra subir. Dans le cas d’un bâtiment, cette structure se compose des :

  • Fondations
  • Poutres
  • Poteaux
  • Murs porteurs
  • Dalles
  • Planchers
  • Éléments de charpente

L’ensemble subit entre autres :

  • Les charges permanentes, y compris son poids propre ainsi que le poids du second œuvre
  • Les charges d’exploitation, notamment le mobilier, le poids des occupants, etc.
  • Les efforts divers : le vent, la neige, la pluie, le séisme, les chocs, etc.

Le gros œuvre est également conçu, dans la mesure du possible, de façon à résister au feu.

Peut-on rénover le gros œuvre d’un bâtiment ?

Certes, la durée de vie d’un bâtiment est assez longue. Toutefois, comme toute chose, le gros œuvre est susceptible de se dégrader au fil du temps. Une extension irréfléchie peut sur-employer la structure et la déformer. Heureusement qu’on peut rénover le gros œuvre quoique ce ne soit pas une affaire facile. La reprise en sous-œuvre, par exemple, est une des techniques employées pour consolider une zone déterminée. Il peut s’agir de :

  • la réfection d’une charpente métallique
  • le renforcement d’un béton dégradé par l’utilisation de résine.

Sinon, la rénovation de bâtiment au niveau du gros-œuvre peut être :

  • le renforcement des fondations par redimensionnement des éléments
  • la mise en œuvre d’éléments supplémentaires
  • la remise à niveau d’un élément de structure à l’aide de vérins.

Les travaux de rénovation peuvent consister à démolir carrément, puis à reconstituer une partie de la structure du bâtiment.

L’entreprise du gros-œuvre d’un bâtiment

ProhomeLes interventions touchant le gros œuvre s’avèrent délicates, aussi bien pour les nouvelles constructions que pour les constructions existantes. Vous tenez à garantir la fiabilité de vos projets de construction ? Autant faire appel à une entreprise qualifiée en construction et rénovation de bâtiment au savoir-faire confirmé.

Prenons l’exemple de ProHome. Vous pouvez lui confier le gros œuvre de votre future maison. Notre entreprise générale de construction et rénovation est même en mesure de réaliser le second œuvre. Ce dernier correspond à tous les éléments qui s’appuient sur le gros œuvre, notamment la couverture de toiture. Le principal atout d’une entreprise générale par rapport à une entreprise de construction spécialisée réside dans sa polyvalence. Une entreprise spécialisée peut posséder une meilleure expérience en matière de gros œuvres. Cependant, en la sollicitant, vous devez encore chercher une autre entreprise pour s’occuper du second œuvre et des finitions. Cela va certainement impacter le coût total des travaux, alors que Pro Home vous garantit l’excellence et la qualité de la totalité de ses travaux.

Citons pour terminer quelques interventions sur le gros œuvre d’un bâtiment :

  • Terrassement
  • Maçonnerie, jointoiements compris
  • Bétonnage, coffrage et ferraillage