Tous les détails sur l’entretien d’une véranda

Comme n’importe quelle partie de la maison, la véranda requiert aussi des travaux d’entretien de temps en temps. Cette extension de l’habitation est une des pièces les plus visibles d’un bien immobilier. Elle doit donc rester en bon état pour donner de la valeur à l’ensemble. Non seulement l’entretien est utile pour l’image et l’apparence, c’est également nécessaire pour optimiser la pérennité de la construction. Voici alors tout ce que vous devez savoir concernant l’entretien d’une véranda dans le 89.

Un nettoyage régulier

L’entretien régulier d’une véranda permet de préserver son aspect esthétique et compenser son vieillissement malgré l’effet du temps et des intempéries. Pour que l’extension de la maison reste toujours propre, elle doit être nettoyée de temps en temps. Le lavage concerne tout l’ensemble de la structure (les parois, les structures en bois ou acier, la toiture, les volets, etc.). Pour ce faire, une éponge douce ou un torchon, de l’eau tiède et du savon suffisent. Cela permet d’enlever toutes les salissures qui se collent sur la véranda. L’idéal est d’utiliser un mélange simple de produits de vaisselle avec de l’eau claire. Il faut éviter les produits contenant des composants agressifs comme l’ammoniaque. Ils peuvent ternir le vitrage. Les détergents agressifs, les tampons abrasifs dont le papier émeri ou encore l’éponge paille de fer ainsi que l’eau de javel sont également non recommander.

Pour faire le nettoyage de la toiture de la véranda, vous pouvez utiliser un balai éponge avec un manche télescopique.

Le nettoyage de votre véranda du 89 doit se faire deux fois dans l’année au minimum. Vous pouvez changer cette fréquence en fonction de l’environnement où vous vous trouvez ou encore de votre zone. Si vous habitiez dans en bord de mer ou dans un milieu urbain, l’idéal est de faire le nettoyage au moins quatre fois par an.

Il faut noter que les toitures en polycarbonate sont plus susceptibles aux salissures que les autres matériaux. Vous devez donc augmenter la fréquence de nettoyage de votre véranda. Ce matériau est soumis à des phénomènes de verdissement en zone ombragée. Il nécessite donc d’être lavé plus régulièrement.

A chaque fois, vous devez bien essuyer l’ensemble de votre véranda. Cela vous permettra d’obtenir un résultat parfait.

Entretien en fonction des matériaux

Les opérations à faire ainsi que les produits à utiliser ne sont pas tous les mêmes pour toutes les vérandas. Cela dépend des types de matériaux utilisés pour leur fabrication ainsi que de l’environnement de l’habitation. Voici quelques exemples de nettoyage à faire pour chaque type de matériau.

Entretenir une véranda en aluminium ou PVC

L’aluminium theromolaqué et le PVC ne demandent pas particulièrement d’autres entretiens. Ils doivent tout simplement être bien nettoyés et bien séchés. Pour éviter la rouille ou la corrosion, les parties soudées doivent être bien essuyées. Vous avez le choix entre faire appel à un professionnel ou non pour faire le nettoyage de votre véranda en aluminium.

Nettoyer une véranda en fer forgé

La véranda en fer forgé ne demande pas des entretiens réguliers. Il faut nettoyer les parties en fer avec de l’eau savonneuse pour enlever les résidus et les poussières qui s’y entassent. Il est tout de même nécessaire de vérifier que les solutions utilisées pour éviter que le fer rouille soient toujours en bon état. Dans le cas où le laque ou bien la peinture se détachent, il faut penser à en refaire.

Faire l’entretien d’une véranda en bois

Outre le nettoyage à l’eau savonneuse qui est basique pour n’importe quel type de matériau, le bois qui réagit plus vite aux effets du temps que les autres matériaux nécessite d’autres traitements. Il doit être vernissé, laqué ou satiné avec de la lasure pour garder son aspect esthétique. Les teintes utilisées ne doivent être appliquées que si la température est douce, soit un minimum de 17°C.

Comment nettoyer les vitrages ?

Le nettoyage des vitrages est l’une des étapes cruciales de l’entretien de votre véranda du 89. C’est une opération délicate puisqu’il faut veiller à ce que les vitres ne se cassent pas. Il faut aussi faire attention à ne pas les rayer. Vous devez donc utiliser des outils particuliers comme la lavette-éponge en microfibres. Ils doivent être doux et efficaces. Tous les produits agressifs qui peuvent ternir le vitrage de votre véranda sont à prohiber.

Comment nettoyer les rails ?

Le nettoyage des rails demande une technique bien particulière. Vous aurez besoin d’un équipement capable de s’incruster dans les parties difficiles d’accès. L’embout suceur d’un aspirateur peut faire l’affaire. Il peut neutraliser tous les petits éléments qui s’y incrustent comme les petits gravillons, les poussières, etc. Si vous les laisser là où ils sont, ils peuvent user les roulettes, empêcher le bon fonctionnement des glissières et boucherles orifices d’évacuation d’eau. En tout, ils sont responsables du dysfonctionnement du mécanisme coulissant.

Comment entretenir les chéneaux et descentes d’eaux pluviales ?

Vous pouvez utiliser un escabeau pour faire l’inspection des chéneaux et des descentes d’eaux pluviales de votre véranda du 89. La fréquence idéale pour cette opération est entre une à deux fois dans l’année. Elle doit être faite après la saison des pluies et après la saison où les feuilles tombent. Cela permet d’enlever tous les éléments qui peuvent obstruer le passage de l’eau. En cas de souci, vous devez faire appel à un vérandaliste pour faire la réparation de la véranda.

Les autres éléments à voir

Pendant vos opérations d’entretien de véranda du 89, vous devez voir la quincaillerie. Cela consiste à faire une vérification de toutes les pièces mobiles de la véranda dont le but d’éviter tout grippage. Il s’agit des aérateurs, des serrures, des coulissants, etc.). Un dépoussiérage de tous ces éléments est recommandé. Par contre, le graissage est à ne jamais faire.

Vous devez aussi passer par le nettoyage des joints et des garnitures d’étanchéité. Bien qu’ils n’aient pas besoin d’entretien particulier, ils doivent être dépoussiérés comme toutes les autres parties de votre véranda. Vous n’avez pas besoin de les frotter énergiquement. Un nettoyage en douceur suffit.