Economisez sur votre facture de chauffage

Optimiser le chauffage et économiser sur la consommation d’énergie est tout à fait possible. Avec le froid hivernal, l’utilisation d’appareils de chauffage peut ne plus suffire. Vous aviez surement remarqué que, chaque année, votre consommation énergétique augmente et que votre facture de chauffage est de plus en plus salée. C’est peut être du à des emplacements non adéquats de vos appareils de chauffage. Mais aussi, il se trouve que votre maison soit mal isolée du froid. Dans les deux cas, la première solution est d’isoler thermiquement votre maison. Une occasion à ne pas rater, surtout si vous voulez la rénover entièrement. Ensuite, il faut installer vos appareils de chauffage aux endroits stratégiques pour que la chaleur dégagée soit bien répartie, sans avoir à les régler au maximum.

Les endroits sensibles au froid

Il existe dans la maison des endroits où on ressent plus le froid qu’ailleurs. On recense les espaces de circulation (couloir), la proximité des fenêtres et portes, près des murs donnant vers l’extérieur et spécialement ceux orientés vers le nord. On remarque aussi que plus une pièce est grande, plus on a du mal à la réchauffer. D’autre part, lorsque les appareils de chauffage sont mal placés et entravés par des meubles, la chaleur qu’ils dégagent est perdue. Vous auvez beau régler  au maximum votre chauffage, la chaleur n’arrive pas à être diffusée dans la pièce. Au final, vous allez payer une facture de chauffage élevée alors que vous aviez tremblé de froid durant tout le mois.

Les emplacements indiqués pour un appareil de chauffage

Pour pallier au froid qu’il reçoit directement, placez votre radiateur sur le mur extérieur. De même, il doit être installé sous la fenêtre. Pour éviter les déperditions de chaleur, un appareil de chauffage ne doit pas être installé dans un lieu de passage. En effet, en plus d’être gênant, la chaleur se perd facilement à cause des portes ouvertes fréquemment. Dans la salle de bain ou la douche, placez-le loin des points d’eau, car les éclaboussures risquent de l’endommager ou de créer un court-circuit. Dans la chambre à coucher, ne l’installer pas près du lit.

L’isolation thermique de votre maison

L’isolation de la toiture et des combles est primordiale, car non isolés, ils sont responsables de presque 30% des déperditions de chaleur de la maison. Elle nécessite la pose de volige pleine sur les chevrons, et qui va servir de support  à l’isolant rigide (fibre de bois, polystyrène extrudé…). Ce qui va limiter les risques de ponts thermiques.

16% de perte de chaleur sont attribués aux murs donnant sur l’extérieur. L’isolation peut être extérieure et n’impacte pas sur la surface habitable. Intérieure, il faudra choisir des isolants minces mais ayant une bonne conductivité thermique. Quoiqu’il en soit, pour une meilleure isolation thermique de votre maison, ayez recours à un professionnel qui saura quelle technique utiliser pour que votre consommation énergétique baisse. D’ailleurs, des normes réglementaires sont à respectées pour l’isolation thermique d’une maison.