DIY : Soyez fière de votre suspension en bois flotté

Les luminaires jouent un grand rôle dans la décoration. Généralement leur choix et leur emplacement dépend du style de votre décoration (scandinave, industriel, vintage…). Très tendance, les luminaires suspendus offrent une touche finale,  à la fois subtile et sophistiquée, à la pièce, que ce soit le séjour, la salle à manger, le coin bureau ou la cuisine ou même la chambre à coucher. Pour plus d’originalité et de personnalité, la suspension en bois flotté est également tendance tout en étant design. Elle possède l’énorme avantage de pouvoir être fabriquée par soi, sans être un expert, avec cette planche ou ces morceaux de bois flotté qu’on a ramassés sur la plage durant le séjour en bord de mer.

Les outils et accessoires nécessaires

De préférence, travaillez dans le garage ou dans le jardin, sur un établi, pour bénéficier d’une espace assez grand où vous pourrez vous mouvoir aisément, que ce soit pour façonner votre support en bois flotté ou pour réaliser votre suspension. Assurez-vous d’avoir à portée de mains les outils et accessoires nécessaires, à savoir : une perceuse, un marteau, un mètre, des ciseaux, une corde et un câble d’alimentation assez longs,  un foret et une cheville de même diamètre, un crochet à vis et surtout, des ampoules à filament selon le nombre que vous voulez mettre à votre suspension, des petites bornes automatiques et une cache.

Quel type d’ampoule choisir

Vous avez un large choix d’ampoule. Mais pour un beau rendu, les ampoules à filaments sont très décoratives. Vous en trouverez de toutes les formes : petites, grosses, effilées et même ouvragées avec un style vintage qui plaît bien et que vous trouverez sur des sites spécialisés en déco. Selon la pièce à éclairer, vous avez le choix entre la lumière blanche ou jaune.

Comment procéder

Après avoir assemblé et façonné vos morceaux de bois flotté pour avoir la forme voulue, percez autant de trous que d’ampoules, de manière à ce que la répartition soit harmonieuse. Puis faites  passer les câbles d’alimentation par les trous, pour les réunir par-dessus à l’aide des bornes automatiques, que vous mettrez sous la cache pour plus d’esthétisme. Au moment de raccorder les ampoules, vous pouvez couper les câbles à des longueurs inégales, pour plus d’originalité. Toutefois, vous devez aussi tenir compte de la hauteur à laquelle vous allez suspendre votre « lustre » et veiller à ce que les ampoules touchent pas votre tête, lorsque vous vous tiendrez debout dessous.

Maintenant accrochez votre suspension

De part et d’autre de la suspension accrochez la corde. Avec le foret, faites un trou dans le plafond et insérer le crochet à vis et vissez jusqu’à ce qu’il s’arrête. Puis accrochez votre suspension en la réglant à la hauteur idéale, avant de couper la corde. Terminez par le raccordement des câbles électriques à votre interrupteur ! Et la lumière fut !