Comment réussir la rénovation de son parquet ?

La rénovation parquet requiert un savoir-faire particulier. Pourtant, cette tâche peut être réalisée par tout le monde. Pour cela, il suffit de se procurer de tous les outils adaptés à ces travaux.

Rénovation parquet : les étapes à suivre

Les parquets anciens se déforment avec le temps. Parallèlement, ils perdent de leur couleur et peuvent présenter de nombreuses aspérités. Au lieu de refaire le parquet, il existe une autre alternative efficace qui est sa rénovation. Cette tâche permet de garder le bois existant et vous permet de réaliser d’importantes économies. Dans cet article, découvrez quelques conseils intéressants vous permettant réaliser la rénovation de votre parquet par vous-même.

Les outils à mettre en œuvre

Il s’avère nécessaire de se procurer d’un certain nombre d’outillages pour réussir la rénovation parquet Hauts-de-Seine. Généralement, ces outils sont :

  • Les équipements de protection comme un casque antibruit, un masque, des lunettes,
  • Un rouleau à vitrification,
  • Du vitrificateur,
  • Un rouleau à peinture,
  • Du fond dur ou résine,
  • Un abrasif fin grain200,
  • Un grattoir,
  • Une ponceuse à patin triangulaire,
  • Un aspirateur de chantier,
  • Une ponceuse à bande,
  • Une bordureuse.

Inspection du parquet

Les travaux de rénovation parquet commencent par la vérification attentionnée du plancher. Cette étape permet à inspecter les agrafes ou les clous pouvant abîmer les ponceuses. Aussi, elle sert à découvrir toutes les zones recouvertes de colle ou grasses. Autrement dit, vous devez traiter ces partir en vous servant des produits adaptés.

Ponçage du parquet

Vous pouvez choisir le type de papier abrasif en fonction de l’état de votre plancher. En effet, il vous sera possible d’opter pour un grain de 40 si votre parquet parait dans un terrible état. Pourtant, vous pouvez utiliser un grain supérieur à 100 si vous avez besoin d’une rénovation parquet presque neuf.

Pour cette tâche, vous êtes amené à ouvrir grandement les fenêtres et fermer toutes les portes. Il vous est également indispensable de vous protéger de la poussière. Pour cela, utilisez un casque antibruit, des lunettes et un masque.

Ensuite, faites fonctionner votre ponceuse et poncez dans le sens des lames du plancher. Ne restez pas immobile sinon l’abrasif creuse rapidement le bois. Pour autant, si le bois se trouve dans un état très abîmé et qu’il présente des niveaux disproportionnés, il faudrait passer un premier passage dans le sens inverse des lames. Après, il est nécessaire d’aspirer les poussières avec une machine à chantier résistant.

Enfin, il est temps de poncer les bords avec la bordureuse munie du même grain. Pour le ponçage des coins inaccessible du plancher, servez-vous d’une ponceuse à patin triangulaire ou le grattoir.

Polissage et vitrification du parquet

Une fois que la surface soigneusement aspirée, il est temps de poursuivre la rénovation par un deuxième passage avec des grains très fins. Cela permet de rendre le bois de plus en plus soyeux et granuleux au toucher quand il deviendra sec.

L’étape de vitrification consiste à la pose d’une double couche de vitrificateur. Ce dernier point sert à renforcer la protection du parquet contre toutes sortes agressions au quotidien. La vitrification du plancher s’effectue habituellement suivant le sens de la lame.

Utiliser un rouleau vitrificateur pour passer une couche de vitrificateur adapté au parquet. Cela doit se faire dans le sens de la lumière et des lames.