Comment réparer un volet roulant ?

Le volet roulant, qu’il soit manuel ou électrique, est une pièce maîtresse pour les ouvertures d’un bâtiment. Son rôle principal est d’assurer la sécurité et la protection contre les intempéries. Lorsqu’il tombe en panne, il n’est pas toujours nécessaire de le remplacer, car on peut très bien le réparer.

Les types de volet roulant

Il existe deux types de volets roulants : manuel et électrique. Le volet roulant est constitué d’un tablier formé par un assemblage de lames. Les extrémités des lames sont insérées dans des glissières. Le tablier du volet est logé dans un coffre lorsque le volet est remonté. Une sangle de tirage ou une manivelle permet d’actionner la montée ou la descente du volet roulant manuel. Quant au volet roulant électrique, la montée et la descente sont actionnées par une commande électrique. Il comporte, en outre, différentes pièces dont un moteur, un connecteur, des fils d’alimentation et, le plus important, d’un condensateur.

Les pannes du volet roulant

Lorsque la lame haute du tablier ou les attaches de tablier sont cassées, la manivelle tourne sur elle-même sans rien entraîner. Pour le réparer, il faut ouvrir le caisson pour identifier ce qui est cassé. S’il s’agit de la lame haute, il faut extraire la partie haute du tablier des coulisses latérales et faire glisser la lame cassée sur le côté. La lame de dessous prendra automatiquement sa place. Si la panne résulte d’un mauvais alignement du volet dans les glissières, c’est plus facile à y remédier.  Sans forcer, vous n’aurez qu’à aligner les lames à l’intérieure des glissières.

Dépanner le moteur du volet roulant

Lorsque le volet roulant électrique ne marche pas, vérifiez en premier lieu l’interrupteur s’il n’est pas défectueux, ou les piles de la commande si elles doivent être renouvelées. Si de ces côtés-là tout marche correctement, diagnostiquez d’où provient la panne. S’il provient du condensateur, il faut le remplacer, avec méthode. D’abord, il faut démonter les éléments qui mènent au condensateur. Ensuite, le cache axe, les pièces des entraînements  et les flasques seront démontés successivement.  Avant d’atteindre le condensateur, il faudra aussi sortir le connecteur et le moteur. Après avoir remplacé le condensateur, faites le montage en sens inverse. Pour ne pas se perdre durant le démontage, il est recommandé de laisser des repères précis à chaque étape en utilisant un marqueur.

Conseils pratiques

Les  pannes citées ci-dessus pourront être évitées si certaines règles sont respectées. La propreté du matériel est importante. Un lavage à l’eau savonneuse, suivi d’un rinçage méticuleux au tuyau d’arrosage ou sous haute pression plusieurs fois par an est recommandé. Mais il ne faut pas oublier de bien sécher après chaque lavage pour éviter court-circuit et corrosion. Entre-temps, veillez à dépoussiérer régulièrement le volet, car la poussière qui s’accumule au niveau du mécanisme et entre les lames nuit au bon fonctionnement du volet. Egalement, pensez à graisser régulièrement le mécanisme, pour assurer la fluidité des roulements et  la longévité du matériel.