Les usages de la véranda

Les usages de la véranda

La véranda est la partie de la maison constituée de larges vitres et qui est construite dans le prolongement de votre habitation. C’est une véritable pièce à vivre, un coin de détente incomparable, à la fois lumineux et confortable. Elle permet de profiter du soleil tout en étant protégé des rayons UV et de l’extérieur tout en restant à l’abri du vent, de la pluie, de la neige et tous les éléments agresseurs de l’extérieur. La véranda à Orléans est aussi la pièce qui fait qu’un bien immobilier devienne plus estimé que les autres. De plus, les importants progrès exécutés en matière de matériaux, de chauffage, de ventilation et d’isolation ont permis la réalisation d’une pièce encore plus confortable. Si vous n’avez pas encore d’idée claire concernant l’aménagement de votre future véranda, voici quelques idées intéressantes qui pourront vous aider.

La véranda, cuisine

Vous pouvez imaginer et concevoir une véranda cuisine. C’est tout à fait possible. Dans cette pièce lumineuse, vous n’aurez qu’à faire installer tous les équipements et appareils électroménagers nécessaires pour cuisiner. Vous devez toutefois bien choisir le professionnel qui réalisera le travail. Il doit savoir déterminer le bon endroit pour l’installation de votre véranda cuisine. Ce coin doit être éloigné des autres chambres et il faut prévoir une mise en place d’une hotte, de larges vitrages sur la toiture pour l’aération et l’évacuation en cas de surchauffe. Vous devez aussi utiliser des stores lavables. Hiver comme été, vous allez pouvoir profiter d’une cuisine directement ouverte à l’extérieur mais qui n’est pas non plus complètement séparée de l’intérieur. Vous allez pouvoir cuisiner et en même temps surveiller vos enfants qui jouent dehors.

La véranda salle à manger

La véranda salle à manger est une pièce en continuité avec la cuisine. Vous n’avez qu’à installer dans votre véranda des mobiliers comme la table à manger et les chaises ou les bancs. Afin de bien remplir la pièce, vous pouvez ajouter des éléments décoratifs et d’autres mobiliers de rangement. Cette partie de votre habitation va vous permettre de profiter d’un bon repas et d’admirer votre jardin en même temps. Votre véranda à Orléans qui sert de salle à manger pourrait faire partie de votre cuisine ou bien être une pièce à part entière qui est aussi indépendante. Si vous aviez des problèmes à choisir les mobiliers, vous n’avez qu’à faire appel à des professionnels en décoration.

La véranda, salon

La véranda à Orléans peut servir desalon ou de salle de séjour. Pour cela, son emplacement idéal serait à côté de la cuisine. C’est un choix stratégique vous permettant de limiter les allées et venues. Si vous aviez envie de profiter au maximum  de votre véranda salon, faites tourner vos meubles vers le jardin. De cette manière, vous aurez une vue parfaite de l’extérieur. Votre détente et un apaisement optimal seront assurés. Vous pouvez ajouter des éléments d’ornements divers. Ainsi, vous aurez une pièce chaleureuse et cosy. Vous pouvez convenir un contrat avec un entretien véranda avec le professionnel qui a fait l’installation.

La véranda chambre

En fonction de vos envies et de vos besoins, vous pouvez faire de votre véranda à Orleans une chambre à part entière. Avec l’aide de votre vérandaliste, vous pouvez déterminer le meilleur emplacement pour votre véranda. L’idéal est qu’elle soit la plus éloignée de la cuisine. De cette manière, les odeurs des nourritures ne viendront pas gâcher votre détente. Cependant, la pièce doit avoir une salle de bain et des toilettes à proximité. N’oubliez pas de demander à votre ouvrier de faire l’installation d’un système d’isolation phonique et thermique. Il réduira les bruits extérieurs dont la pluie ou les grêles. Pour avoir de l’intimité, vous devez acheter des stores, des rideaux ou des volets roulants.

La véranda bureau

Vous avez envie de travailler en toute tranquillité chez vous ? Optez pour l’installation d’une véranda bureau. Cette pièce vous permettra d’avoir la paix et de se concentrer sur votre travail. Il doit être éloigné de la cuisine. De cette manière, vous ne serez pas embêté par l’odeur des nourritures. Votre espace bureau doit aussi être loin de la salle de séjour ou du salon donc de vos enfants. De cette manière, ils ne viendront pas vous déranger. Outre l’ensemble de meubles de bureau nécessaire, vous pouvez aussi mettre une bibliothèque et des mobiliers de rangements divers dans la pièce.

La véranda abri de piscine

Les deux premières choses auxquelles il faut réfléchir quand vous souhaitez procéder à la construction d’une véranda abri de piscine est l’isolation et l’étanchéité. Ces deux points sont importants puisqu’ils déterminent la pérennité de votre abri. Ils déterminent aussi le type de chauffage et de climatisation à installer dans la pièce quand vient l’hiver et l’été. Pour optimiser ces deux points, il faut savoir choisir les bons matériaux. Votre pisciniste ou vérandaliste doit également savoir mettre en place un déshumidificateur d’air. De cette manière, vous pouvez prévoir l’humidité et éviter la corrosion.

La véranda, serre

Une véranda serre est une sorte de jardin intérieur dans votre habitation. Elle vous permettra de profiter de vos plantes quelle que soit la saison. Afin qu’elles puissent se développer convenablement, elles doivent recevoir la bonne dose de chaleur et de lumière toute l’année. Vous devez dans ce cas bien choisir les matériaux pour le toit et les parois de votre véranda à Orléans. Votre vérandaliste optimisera également la ventilation et l’isolation qui sont indispensables pour vos plantes.

Ce que vous ne devez pas oublier

Quel que soit le type de véranda que vous allez installer, vous avez toujours besoin de connaitre les normes et les règlementations en vigueur dans votre zone. Comme il s’agit d’un projet de construction qui modifie l’apparence de votre maison, vous êtes contraint de consulter votre mairie. En fonction de la taille de votre véranda, vous prenez les mesures nécessaires. Si la surface touchée est inférieure ou égale à 20 m2, vous avez tout simplement à faire une déclaration de travaux. Au-delà de cette dimension, il faut faire une demande de permis de construire. Et si la surface destinée pour la véranda dépasse les 150 m2, il est obligatoire de faire une demande de permis de construire et de faire appel à un architecte pour étudier la construction.

Comment réparer un volet roulant ?

Comment réparer un volet roulant ?

Le volet roulant, qu’il soit manuel ou électrique, est une pièce maîtresse pour les ouvertures d’un bâtiment. Son rôle principal est d’assurer la sécurité et la protection contre les intempéries. Lorsqu’il tombe en panne, il n’est pas toujours nécessaire de le remplacer, car on peut très bien le réparer.

Les types de volet roulant

Il existe deux types de volets roulants : manuel et électrique. Le volet roulant est constitué d’un tablier formé par un assemblage de lames. Les extrémités des lames sont insérées dans des glissières. Le tablier du volet est logé dans un coffre lorsque le volet est remonté. Une sangle de tirage ou une manivelle permet d’actionner la montée ou la descente du volet roulant manuel. Quant au volet roulant électrique, la montée et la descente sont actionnées par une commande électrique. Il comporte, en outre, différentes pièces dont un moteur, un connecteur, des fils d’alimentation et, le plus important, d’un condensateur.

Les pannes du volet roulant

Lorsque la lame haute du tablier ou les attaches de tablier sont cassées, la manivelle tourne sur elle-même sans rien entraîner. Pour le réparer, il faut ouvrir le caisson pour identifier ce qui est cassé. S’il s’agit de la lame haute, il faut extraire la partie haute du tablier des coulisses latérales et faire glisser la lame cassée sur le côté. La lame de dessous prendra automatiquement sa place. Si la panne résulte d’un mauvais alignement du volet dans les glissières, c’est plus facile à y remédier.  Sans forcer, vous n’aurez qu’à aligner les lames à l’intérieure des glissières.

Dépanner le moteur du volet roulant

Lorsque le volet roulant électrique ne marche pas, vérifiez en premier lieu l’interrupteur s’il n’est pas défectueux, ou les piles de la commande si elles doivent être renouvelées. Si de ces côtés-là tout marche correctement, diagnostiquez d’où provient la panne. S’il provient du condensateur, il faut le remplacer, avec méthode. D’abord, il faut démonter les éléments qui mènent au condensateur. Ensuite, le cache axe, les pièces des entraînements  et les flasques seront démontés successivement.  Avant d’atteindre le condensateur, il faudra aussi sortir le connecteur et le moteur. Après avoir remplacé le condensateur, faites le montage en sens inverse. Pour ne pas se perdre durant le démontage, il est recommandé de laisser des repères précis à chaque étape en utilisant un marqueur.

Conseils pratiques

Les  pannes citées ci-dessus pourront être évitées si certaines règles sont respectées. La propreté du matériel est importante. Un lavage à l’eau savonneuse, suivi d’un rinçage méticuleux au tuyau d’arrosage ou sous haute pression plusieurs fois par an est recommandé. Mais il ne faut pas oublier de bien sécher après chaque lavage pour éviter court-circuit et corrosion. Entre-temps, veillez à dépoussiérer régulièrement le volet, car la poussière qui s’accumule au niveau du mécanisme et entre les lames nuit au bon fonctionnement du volet. Egalement, pensez à graisser régulièrement le mécanisme, pour assurer la fluidité des roulements et  la longévité du matériel.

DIY : Soyez fière de votre suspension en bois flotté

DIY : Soyez fière de votre suspension en bois flotté

Les luminaires jouent un grand rôle dans la décoration. Généralement leur choix et leur emplacement dépend du style de votre décoration (scandinave, industriel, vintage…). Très tendance, les luminaires suspendus offrent une touche finale,  à la fois subtile et sophistiquée, à la pièce, que ce soit le séjour, la salle à manger, le coin bureau ou la cuisine ou même la chambre à coucher. Pour plus d’originalité et de personnalité, la suspension en bois flotté est également tendance tout en étant design. Elle possède l’énorme avantage de pouvoir être fabriquée par soi, sans être un expert, avec cette planche ou ces morceaux de bois flotté qu’on a ramassés sur la plage durant le séjour en bord de mer.

Les outils et accessoires nécessaires

De préférence, travaillez dans le garage ou dans le jardin, sur un établi, pour bénéficier d’une espace assez grand où vous pourrez vous mouvoir aisément, que ce soit pour façonner votre support en bois flotté ou pour réaliser votre suspension. Assurez-vous d’avoir à portée de mains les outils et accessoires nécessaires, à savoir : une perceuse, un marteau, un mètre, des ciseaux, une corde et un câble d’alimentation assez longs,  un foret et une cheville de même diamètre, un crochet à vis et surtout, des ampoules à filament selon le nombre que vous voulez mettre à votre suspension, des petites bornes automatiques et une cache.

Quel type d’ampoule choisir

Vous avez un large choix d’ampoule. Mais pour un beau rendu, les ampoules à filaments sont très décoratives. Vous en trouverez de toutes les formes : petites, grosses, effilées et même ouvragées avec un style vintage qui plaît bien et que vous trouverez sur des sites spécialisés en déco. Selon la pièce à éclairer, vous avez le choix entre la lumière blanche ou jaune.

Comment procéder

Après avoir assemblé et façonné vos morceaux de bois flotté pour avoir la forme voulue, percez autant de trous que d’ampoules, de manière à ce que la répartition soit harmonieuse. Puis faites  passer les câbles d’alimentation par les trous, pour les réunir par-dessus à l’aide des bornes automatiques, que vous mettrez sous la cache pour plus d’esthétisme. Au moment de raccorder les ampoules, vous pouvez couper les câbles à des longueurs inégales, pour plus d’originalité. Toutefois, vous devez aussi tenir compte de la hauteur à laquelle vous allez suspendre votre « lustre » et veiller à ce que les ampoules touchent pas votre tête, lorsque vous vous tiendrez debout dessous.

Maintenant accrochez votre suspension

De part et d’autre de la suspension accrochez la corde. Avec le foret, faites un trou dans le plafond et insérer le crochet à vis et vissez jusqu’à ce qu’il s’arrête. Puis accrochez votre suspension en la réglant à la hauteur idéale, avant de couper la corde. Terminez par le raccordement des câbles électriques à votre interrupteur ! Et la lumière fut !

Aménager sa cuisine pour qu’elle devienne une pièce de vie chaleureuse

Aménager sa cuisine pour qu’elle devienne une pièce de vie chaleureuse

Il est passé le temps où la cuisine ne servait que pour préparer les repas. On y passe le moins de temps possible. Aujourd’hui, elle redevient l’endroit où tout le monde aime se retrouver, non seulement pour cuisiner, mais aussi pour manger, papoter et passer des moments agréables ensemble, comme au temps de nos grand-mères. Mais trop exigüe, il s’avère indispensable de l’aménager pour qu’elle devienne une pièce chaleureuse et confortable.

Agrandir la cuisine

Généralement juxtaposées,  la salle à manger et la cuisine peuvent être combinées pour les transformer en une salle de vie où la famille aime se retrouver. Il  suffit alors d’abattre le mur ou les murs qui les séparent. Cependant, il faut s’assurer que ce mur n’est pas un mur porteur, c’est-à-dire qu’il ne supporte pas des fermes de toit. Ce nouvel aménagement de la maison nécessite de gros travaux et, de préférence, l’intervention d’un professionnel. L’avis d’un ingénieur expert en structure est fortement recommandé, avant le commencement des travaux.  L’avantage de cet aménagement est que la table de travail peut aussi servir de table à manger.

Gagner de l’espace dans la cuisine

Au fil des années, armoires et placards de rangement prennent place dans la cuisine. Elle semble devenir plus petite. Une simple astuce pour gagner de l’espace dans votre cuisine est de remplacer vos armoires et placards de plein pied, par des placards de rangement en hauteur. C’est un travail de bricolage, assez facile, que vous pouvez faire vous-même à l’aide d’outils de bricolage adéquats. Posez vos placards au-dessus du plan du travail ou de l’évier. D’ailleurs, sous ces derniers, vous pouvez encore bénéficier des espaces de rangement supplémentaires.

Donner un nouveau look à la cuisine en la rénovant

Au bout de quelques années, vous n’aimez plus le look de votre cuisine. Qu’à cela ne tienne, vous pouvez rénover votre cuisine de différentes manières. Donnez-lui un coup de jeune en refaisant la peinture, en changeant la cuisinière avec une jolie crédence, facile à nettoyer, en verre par exemple. Ou encore, carrément, tout changer pour lui donner un nouveau design, tendance et moderne. Un bon cuisiniste saura vous proposer une nouvelle cuisine sur mesure qui vous conviendra surement. Une nouvelle motivation pour bien cuisiner dans la bonne humeur.

 

Quel que soit l’aménagement que vous avez apporté à votre cuisine, le mobilier ne doit pas être occulté. En plus d’être fonctionnel, il entrera aussi dans la décoration générale de la pièce tout en offrant le confort que chaque membre de la famille recherche. D’autre part, il ne faut pas oublier d’installer un ventilateur extracteur vers l’extérieur, afin d’éliminer les odeurs des plats cuisinés dans la cuisine.

Le revêtement de sol idéal pour une salle à manger !

Le revêtement de sol idéal pour une salle à manger !

Durant les moments de repas, le sol de la salle à manger subit beaucoup d’agressions. Il est donc nécessaire de choisir un revêtement qui puisse le protéger. Toutefois, le revêtement doit répondre à plusieurs critères si l’on veut s’assurer que celui-ci puisse s’adapter à son style de vie.

Les critères pour choisir le revêtement idéal !

Avant de faire le choix concernant le revêtement de sol pour sa salle à manger, il faut que le propriétaire définisse à l’avance la place que tient cette place durant le quotidien.

Effectivement, si celle-ci n’est utilisée qu’occasionnellement, le revêtement ne sera pas le même pour une salle à manger utilisée tous les jours.

Il faut également tenir compte de la facilité d’entretien ainsi qu’à la résistance aux taches et à l’humidité.

Néanmoins, il est conseillé d’éviter les revêtements en moquette qui peuvent conserver les miettes et absorber les taches.

Mais sachez qu’un tapis peut faire l’affaire, si l’utilisation de la pièce est occasionnelle. En effet, celui-ci est capable de protéger le sol durant les repas.

Choisir le parquet pour sa salle à manger !

L’un des revêtements les plus prisés pour le sol de sa salle à manger est le parquet. Selon les possibilités de chacun, on peut choisir le parquet en bois massif qui imite parfaitement le bois. C’est idéal pour cette pièce.

Ce type de revêtement est composé par des lames de bois cirés. Il permet de couvrir le sol de la salle à manger, tout en lui donnant un aspect original et agréable à regarder.

Il est également très apprécié pour sa capacité de résistance. De plus, il peut faire usage de décoration pour toute la maison.

Le parquet offre du chic dans la pièce :

Pour que la salle à manger soit à la fois chic et conviviale, le parquet est idéal. C’est effectivement, pour cela que les particuliers optent pour des mobiliers en bois. En effet, ce dernier offre une touche de douceur à la décoration de la pièce.

S’adapte à tout type de décoration :

Ayant une valeur sûre, le parquet est le revêtement parfait. Il peut tout à fait se marier avec le style et la décoration d’une maison. Que cette dernière ait été aménagée dans un style vintage ou contemporain, le parquet en bois est un véritable atout.

Cependant, il va devenir très classique si l’on ne sait pas comment bien le mélanger avec un style moderne et personnalisé.

Facile d’entretien :

L’entretien du parquet est très facile. En effet, le propriétaire n’aura qu’à balayer régulièrement le sol et passer un coup de cire de temps à autre. Ce type de revêtement est réputé pour durer durant des années, même si on l’utilise quotidiennement.

Le parquet est donc la solution si l’on veut trouver le meilleur revêtement pour le sol de son intérieur.