A quel moment désherber les mauvaises herbes ?

Vous souhaitez trouver la meilleure stratégie pour combattre les mauvaises herbes ? Cet article vous aidera à identifier le type de plante que vous avez pu rencontrer dans votre jardin et, plus important encore, la meilleure façon de tuer ces mauvaises herbes pour éviter qu’elles en réapparaissent après chaque opération.

Désherber, une opération pas si simple

Eliminer les mauvaises herbes n’est pas une action aussi simple qu’elle n’y paraît. Vous pourriez passer des heures dans le jardin à creuser, biner, arracher des semis, suivre les racines et soulever des dalles de pavage pour essayer d’aller au fond du problème, mais il n’y a qu’une solution qui est presque toujours garantie de fonctionner pour tuer les mauvaises herbes, et c’est l’utilisation d’une solution de désherbant. Avant de choisir le type de désherbant dont vous avez besoin, il est préférable d’identifier le type que vous avez dans votre jardin afin de savoir quand vous devez vous attaquer à la destruction des mauvaises herbes.

Il existe trois grandes catégories de mauvaises herbes :

Les annuelles – ces mauvaises herbes ne survivent que pendant une saison, puis répandent leurs graines à l’automne, prêtes à germer pour la saison suivante. En tuant les mauvaises herbes de ce type avant qu’elles ne sèment, vous les empêcherez de revenir l’année suivante. Elles ne pourront en effet pas germer d’une année sur l’autre.

Bisannuelle – ce type de mauvaise herbe prend du temps à mûrir et, après deux saisons, elle sera assez vieille pour produire des graines et mourra ensuite en laissant les graines pousser. Il est préférable de tuer les mauvaises herbes de la variété bisannuelle au cours de la première année de croissance, lorsque la plante est basse au sol. La saison de prédilection est le printemps, lorsqu’elles sont encore jeunes. Pour simplifier cette opération, il peut être intéressant de s’équiper d’un désherbeur thermique comme présentés sur le site Un jardin de poésie.

Vivaces – ces mauvaises herbes forment un système de racines de type rhizome et peuvent vivre pendant de nombreuses saisons si on ne les combat pas rapidement. Il est plus ardu d’éliminer ces nuisibles car elles ont différentes façons de s’assurer qu’elles survivent et se reproduisent. Elles peuvent relacher des graines qui peuvent être disséminées sur de vastes zones par le vent ainsi que par les animaux qui peuvent les manger. Leurs racines peuvent également reproduire des tiges même si la plante originale au-dessus du sol a été détruite par des animaux au pâturage ou même par le feu. Ces racines peuvent attendre sous terre jusqu’au début de la nouvelle saison.

On comprend aisément que ces plantes doivent être éliminés le plus tôt possible. Si des modifications sont apportées sur le terrain (changement de revêtement) il est intéressant d’en profiter pour éliminer massivement les mauvaises herbes vivaces.

Les désherbants

Il existe deux types de désherbants sur le marché : sélectif et non sélectif. Ces deux types ont des objectifs et des utilisations différentes. Si vous éradiquez les mauvaises herbes sur une grande surface, le désherbage non sélectif est le meilleur choix car il tue toute la flore avec laquelle il entre en contact. Les désherbants sélectifs sont conçus pour ne cibler qu’une seule espèce lors de la destruction des mauvaises herbes et, pour autant qu’ils soient utilisés correctement, ils ne doivent pas causer de dommages à la vie végétale dans la zone environnante et sont principalement utilisés dans l’industrie agricole où les mauvaises herbes peuvent s’être développées parmi les cultures et doivent donc être ciblées spécifiquement sans nuire au produit.

Les outils de désherbage

Enfin, comme nous l’avons mentionné plus haut, il est intéressant d’utiliser des outils de jardinage comme des griffes ou des désherbeurs thermiques pour travailler les zones localisées. On peut par exemple éliminer facilement les mauvaises herbes sur une terrasse ou le long d’un grillage. Les poteaux de clôture sont souvent une source de prolifération des mauvaises herbes. Avec un désherbeur thermique, on peut facilement dégager l’ensemble de ces nuisible.

Malgré l’efficacité de ces outils, il est recommandé d’attaquer les mauvaises herbes le plus tôt possible dans la saison, à la sortie de l’hiver. C’est en effet à ce moment que les plantes n’ont pas encore le temps de propager leurs graines et donc de toucher le reste du jardin.